MONTSERIE

Agglomération de 220 hectares 96 ares 24 ca, MONTSERIE cherche encore les origines de son nom:

dans les mémoires de LARCHER
en 1312: MONTE SERISERO
en 1387: MONTE CIRISIA
La commune était un annexe de BIZE

Plus récemment M. LIZOP explique cette formation du nom du village à Partir de celui du Dieu local: “MONTSERIE n’est autre que MONS-ERGE. Le nom de cette localité dans le dialecte gascon du pays est MONSIRE par contraction de MONSIRYE. ( Dans le dialecte de la basse Neste comme dans le Bigourdan ou le Béarnais, le nom du g doux ou du j s’adoucit en y ou i: ainsi bilatyé pour bilatgé, Mons Ergé a donné Mounsiryé”).

L’activité de MONTSERIE au moins à l’époque néolithique parait bien établie par plusieurs découvertes: des dolmens, des objets divers datés du début du néolithique jusqu’à la dernière époque du fer.

En 1839, la découverte par RUMEAU d’autels votifs ( en particulier ), témoigne de l’influence romaine sur ces lieux et de ces croyances en ces Dieux pyrénéens (le Dieu Ergé et Mars).

Ce furent d’infatigables bûcherons qui, à grands coups de haches, créèrent l’emplacement des premières maisons, bâties d’ailleurs avec ces bois. les terres de MONTSERIE firent partie, à une certaine époque, des domaines appartenant aux barons de LASSUS. Ils y construisirent un Castel. Celui-ci, aujourd'hui complètement disparu, il est resté la couronne des barons et les haches des bûcherons ( Bouscassés ) sur le blason de MONTSERIE.

 

Histoire

Le Musée

L'Oppidum

Celtes, Romains

 

Images Oppidum

Collection Numérique